L’artiste

L’artiste

Artiste autodidacte, Dolet Malalu intègre en 2000 l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa en section arts graphiques et commence à exposer dès 2002. Il choisit de se consacrer au dessin à partir de 2003, abandonnant dès lors peinture et art graphique.

Membre du collectif Kisalu Nkia Mbote depuis 2012, Dolet est un avant-gardiste. Son attrait pour la libre figuratio plastique contraste dans un environnement où l’art figuratif académique est plutôt la règle. Le bois, le papier kraft ou encore la toile de lin, supports de prédilection aussi originaux qu’éclectiques, reflètent son goût pour cette approche nouvelle.
Il affectionne les matières simples telles que l’acrylique ou les collages et excelle également dans le travail du papier mâché, aboutissant à la réalisation d’œuvres en ronde-bosse et d’objets divers.
L’artiste est né, vit et travaille dans la capitale congolaise. Il porte un regard aiguisé sur cette jeunesse kinoise qu’il connait bien, influencée notamment par la sape ou « religion Kitendi ».
Au-delà du phénomène de société ou de la simple extravagance, Dolet conçoit la sapologie comme un art à part entière, un moyen d’expression, voire un acte de revendication sociale.
Loin des créations classiques, son oeuvre nous emmène en dehors des codes déconstruisant nos représentations pour laisser la place à l’imagination et au rêve.